Prendre le temps de voyager

Le plus dur dans le voyage est de prendre le temps de voyager. A l’heure où tout le monde est pressé et que tout le monde compte le nombre des pays comme ses conquêtes, quelle place est encore donnée aux sensations? Car un voyage c’est avant tout des sensations.

La sensations d’une odeur inconnue, de chants qui accompagne les beaux paysages découvert, même simplement la sensation de bien être.

En effet parfois sans même l’expliquer, on est bien à un endroit. ce sentiment de bien être provient d’une multitude de petite chose, qui isolées sont insignifiantes, mais toutes ensemble forment un tout qui construit l’ambiance d’un lieu.

Afin d’être ouvert à la perception de ses sensations il faut prendre le temps, prendre le temps de voyager et de profiter, se laisser imprégner des ambiances du pays.

 

André Gide exprimait cela à sa manière:

La perception commence au changement de sensation; d’où la nécessité du voyage.